Présentation

Le Master Biologie de la Conservation, parcours Ecologie Comportementale et Gestion de la Faune Sauvage vise à conférer une maîtrise conceptuelle et critique de l’étude du comportement animal et de l’écologie évolutive, dans le cadre de la biologie de la conservation et de la gestion de la faune sauvage. La moitié de la deuxième année est consacrée à la recherche et la rédaction d’un mémoire d’environ 12 000 mots.

La formation de master se déroule en deux ans :

Au cours de la première année, les enseignements sont conçus sur le principe que la conservation de la biodiversité doit être basée sur une approche liant des connaissances à différents niveaux, mêlant les disciplines clés de l’écologie et de l’évolution avec les développements technologiques récents dans les domaines de la biométrie, de l’écologie moléculaire and des outils de gestion. Le contenu des enseignements s’adosse à notre expertise scientifique dans les domaines de l’écologie comportementale, de la biologie évolutive, de la biologie de la conservation, de l’écologie quantitative et de la conception des protocoles de recherche. The programme de master est par ailleurs enrichi par l’apport de professionnels du domaine de la conservation et de gestionnaires, avec pour but de placer les enseignements dans le contexte plus large de la gestion de projet et des procédures de prise de décision.

Les objectifs spécifiques de la formation sont de développer vos capacités à :

    • Réfléchir de façon critique sur les concepts et les fondements théoriques de l’écologie comportementale, de la biologie de la conservation et de la gestion de la faune sauvage sous l’angle d’une perspective interdisciplinaire à un niveau scientifique avancé
    • Etre capable d’évaluer de façon critique la capacité des organismes à réagir, faire face à et s’ajuster au changement environnemental se produisant à différentes échelles spatiales et temporelles
    • Apprécier les opportunités offertes par les nouveaux développements technologiques pour l’avenir de la recherche sur le comportement animal et la gestion de la faune sauvage
    • Combiner théorie, hypothèses, méthodes, données et travail de terrain pour identifier et développer des questionnements scientifiques et des méthodologies innovantes

Les enseignements sont organisés en cours magistraux, séminaires, travaux dirigés et travaux pratiques en laboratoire qui permettent une exploration approfondie des concepts essentiels. La philosophie d’enseignement est de stimuler les discussions et le débat entre les étudiants et l’équipe enseignante et d’explorer la théorie, les méthodes et la pratique dans un espace académique qui encourage un dialogue critique.

Les sessions de terrain permettent aux étudiants de mettre en pratique les méthodes et les idées qui leur sont présentées en classe. Chaque année, vous participerez à au moins une session de terrain d’une semaine en continu, et à plusieurs sessions de terrain d’une journée. La session de terrain se déroulant à la Tour du Valat permet l’analyse d’un modèle pour la gestion de la faune en Camargue, basé sur de nombreuses recherches sur les populations animales, dans le contexte des différentes activités qui existent à l’intérieur du Parc Naturel Régional de Camargue. Les autres sessions de terrain portent sur l’analyse quantitative du comportement animal, sur les systèmes d’observation et de suivi des populations et sur la conservation ex-situ.

Au cours de la seconde année, vous travaillerez sur votre projet de mémoire de fin d’études au sein d’une équipe de recherche, avec le soutien d’un superviseur spécialiste du domaine de recherche que vous aurez choisi.

Au cours de la première année, vous passerez les examens et contrôles de connaissances associés au Master Biologie de la Conservation, parcours Ecologie Comportementale et Gestion de la Faune. Vous devez réussir les examens de première année (c’est à dire valider 60 crédits ECTS) pour pouvoir passer en seconde année.

La moitié de la seconde année est consacrée à la recherche et à la rédaction d’un mémoire d’environ 12 000 mots. Le sujet de recherche sera défini à la fin de la première année et, une fois approuvé, un superviseur vous sera alloué. Le mémoire compte pour la moitié de la notation en deuxième année.

Devenir des étudiants

Le but de la formation est d’instruire les futurs leaders scientifiques en comportement animal et en biologie de la conservation, ainsi que les futurs gestionnaires et chargés de mission œuvrant à la conservation et la gestion de la biodiversité et de la faune sauvage. Dans cette perspective, les enseignements combinent l’écologie comportementale et la biologie de la conservation en tant que deux disciplines majeures avec d’autres sujets pertinents – éthique et déontologie, épistémologie, socio-économie de la conservation, structure et gestion des organisations environnementalistes, au-delà des savoirs académiques sur la biodiversité.
Le Bureau des Anciens du master assure que les étudiants restent en contact à l’issue de l’obtention du diplôme et organise des évènements à leur intention.

Modifications des enseignements

L’Université s’efforcera d’assurer les enseignements en accord avec la description qui en est faite sur la page descriptive. Toutefois, il peut arriver qu’il soit désirable ou nécessaire pour l’Université d’apporter des modifications dans le détail de l’offre pédagogique, soit avant ou après l’inscription des étudiants. Pour plus d’information, consulter régulièrement notre page sur la mise à jour des enseignements.

Equipe pédagogique : principaux intervenants

      • Loïc Bollache, Professeur, bollache@u-bourgogne.fr. Disciplines enseignées: écologie, biologie de la conservation.
      • François Bretagnolle, Professeur, francois.bretagnolle@u-bourgogne.fr, Disciplines enseignées: génétique des populations, écologie, conservation.
      • Frank Cézilly, Professeur, frank.cezilly@u-bourgogne.fr, tél: 03 80 39 90 29. Disciplines enseignées: biologie évolutive, écologie comportementale. Responsable du master Conservation Biology
      • F.-X. Dechaume-Moncharmont, MCf, fx.dechaume@u-bourgogne.fr, tél: 03 80 39 90 31. Disciplines enseignées : écologie comportementale, modélisation, statistiques
      • Bruno Faivre, Professeur, bruno.faivre@u-bourgogne.fr, tél: 03 80 39 62 06. Disciplines enseignées : écologie, conservation, statistiques.
      • Stéphane Garnier, MCf, stephane.garnier@u-bourgogne.fr, tél: 03 80 39 90 58. Disciplines enseignées : biostatistiques, écologie quantitative, biologie évolutive.
      • Philippe Louâpre, MCf, philippe.louapre@u-bourgogne.fr. Tél: 03 80 39 62 27. Disciplines enseignées : écologie comportementale, écologie, statistiques
      • Jérome Moreau, MCf, jerome.moreau@u-bourgogne.fr, tél : 03 80 93 63 34. Disciplines enseignées : écologie, biologie des populations, écologie comportementale, éco-physiologie, biostatistique.
      • Yannick Moret, DR CNRS, yannick.moret@u-bourgogne.fr, disciplines enseignées : immunoécologie.
      • Nicolas Navarro, MCf EPHE, nicolas.navarro@u-bourgogne.fr, tél: 03 80 39 64 48. Disciplines enseignées : biostatistiques.
      • Marie-Jeanne Perrot-Minnot, MCf, mjperrot@u-bourgogne.fr, tél. 03 80 39 63 40. Disciplines enseignées : écologie évolutive, écologie comportementale, écologie des interactions durables.
      • Thierry Rigaud, DR CNRS, tél. 03 80 39 39 45. Disciplines enseignées : interactions durables
      • Rachid Sabre, MCf Agrosup, r.sabre@agrosupdijon.fr, tél: 03 80 77 27 62. Disciplines enseignées : biostatistiques, écologie quantitative.

A cette liste s’ajoutent plusieurs chercheurs, enseignants vacataires ou en contrat doctoral, ainsi que des intervenants extérieurs issus du monde professionnel.